Déterminer la puissance nécessaire pour une installation photovoltaïque autonome

L’énergie photovoltaïque est une énergie produite par le soleil. Elle vous permet de fabriquer votre propre électricité pour une utilisation au quotidien. Notez qu’avec cette installation, vous pouvez économiser 100 à 200 euros sur votre facture d’électricité annuelle. Par ailleurs, en fonction de vos besoins en matière d’électricité, vous pouvez déterminer la puissance qu’il vous faut pour installer des panneaux solaires chez vous. Quelle puissance photovoltaïque conviendrait le mieux à votre emplacement ? On vous en parle en détails à travers cet article.

Calculer la consommation d’énergie totale journalière

Avant de procéder à l’installation de vos panneaux solaires, il vous faut mesurer impérativement, la production d’énergie dont vous faites usage au quotidien. Pour mesurer, déterminez d’abord la puissance et la consommation par heure de vos appareils électroménagers et électriques. Vous multiplierez la valeur de la puissance par le nombre d’heures durant lequel vous avez utilisé l’appareil. Le résultat obtenu doit être en Watts-heure (Wh) et converti en KiloWatts-heures (kWh).

Lire également : Quels sont les avantages d’un casque de moto adapté ?

Par exemple, si vous utilisez un appareil de 15 Watts en 5h, cela fera 75 Watts-heures (kWh) de consommation d’énergie.

Ce calcul est valable pour tous vos appareils. En additionnant chacune des valeurs trouvées, vous obtiendrez votre consommation totale en énergie en kWh.

A voir aussi : Qu'est-ce que l'assistance automobile ?

Procéder à l’estimation de la puissance totale de vos panneaux solaires

Après l’évaluation de votre consommation en énergie, vous pourrez choisir les panneaux solaires qui vont répondre, le mieux, à vos besoins. Sachant qu’un panneau solaire a trois types de puissances dont :

  • la puissance maximale,
  • la puissance réelle et
  • la puissance

Pensez à effectuer une estimation pour voir quelle puissance photovoltaïque totale de panneaux solaires cadre avec votre consommation en énergie.

Avant toute chose, veillez à connaître la puissance réelle d’un panneau sur 1 m². Elle se calcule en fonction du nombre d’heures d’ensoleillement par année en fonction de l’emplacement géographique, de l’obliquité du panneau solaire et des baisses de température qu’on peut noter en fonction de l’emplacement géographique. A ces éléments, s’applique un taux de dégressivité d’environ 10% en fonction de l’ombrage et des variations de température, qu’il faudra multiplier par la puissance photovoltaïque maximale du panneau solaire pour 1 m².

La formule de calcul se présente donc comme suit :

Puissance réelle d’un panneau solaire pour 1 m² (en kWc) = Nombres d’heures d’ensoleillement x Taux de dégressivité x Puissance maximale du panneau solaire pour 1 m²

Pour connaître la puissance photovoltaïque totale de vos panneaux solaires, il vous suffira d’additionner les valeurs de puissances réelles de ces derniers en fonction de l’étendue au m² de votre emplacement géographique.

Combien de panneaux pour une installation ?

Si le panneau solaire mesure 1.5m² pour une valeur de 375 Wc, vous aurez besoin de :

  • 8 à 10 panneaux pour une puissance de 3 kWc et occupant une surface de 12 m² à 15 m²
  • 16 à 18 panneaux pour une puissance de 6 kWc et occupant une surface de 24 m² à 27 m²
  • 24 à 26 panneaux pour une puissance de 9 kWc et occupant une surface de 36 m² à 39 m²

Au fur et à mesure que votre consommation en énergie va augmenter, vous devrez compléter le nombre de panneaux solaires. Pour les maisons, avec un panneau solaire d’une puissance photovoltaïque de 400 Wc à 1.6 kWc, vous pourrez combler vos besoins en électricité. En cas de surplus, vous pouvez également revendre l’électricité produite.

Comment installer ses panneaux solaires ?

Après avoir réunies les conditions ci-dessus, vous pouvez maintenant procéder à l’installation de vos panneaux solaires. Il existe deux principales techniques de pose.

  • La surimposition : c’est la technique la plus facile et la moins chère. Il suffira de poser les panneaux sur le toit. Ceux-ci doivent être parallèles à la toiture. Le seul bémol, c’est qu’ils seront très visibles.
  • L’intégration au bâti : pour cette technique, les panneaux solaires devront être incorporés au toit. Cela nécessite un travail plus minutieux et plus cher parce qu’il faudra retirer la toiture avant d’y incorporer les panneaux. Toutefois, le résultat est plus discret. Si vous souhaitez exécuter cette pose, l’idéal serait que vous la fassiez lors de travaux de construction, ou en cas de réhabilitation du toit.

Ne manquez surtout pas de faire appel à un professionnel. Il vous proposera les meilleures alternatives possibles pour vous garantir un résultat satisfaisant.

à voir