Que signifie Kilo, méga, giga, téra, péta : définition

network connection, router, data network

Dans le secteur informatique, comme dans plusieurs autres secteurs des termes spécifiques existent pour désigner des réalités propres au domaine. C’est justement le cas avec les préfixes kilo, méga, giga, téra et péta. Pour le novice qui désire en savoir plus, voici des indications précieuses.

Plan de l'article

Kilo

Le kilo est une unité de mesure qui permet d’exprimer une quantités d’octet ou de bits dans un système informatique. Il s’agit d’un préfixe multiplicateur qui aide à estimer la valeur de données qui existent. Le kilo se matérialise avec le symbole k ou K en fonction des exigences de l’expert. Exprimant un nombre de données à 103 ou 210, le kilo est la valeur au-dessus de l’hecto, du déca, du déci, du centi et tout autre préfixe à valeur faible. A titre illustratif, 1 kilobits renvoie à 1000 bits.

A voir aussi : Acheter de nouvelles machines pour booster vos performances

Méga

Comme le kilo, le méga est une unité de mesure pour indiquer dans l’électronique ou la physique la vitesse ou le poids de données. Que ce soit en octet ou en bit, la différence d’expression en puissance est notable. Pour le bit, la valeur étant toujours multipliée par la puissance 10, soit 102, un mégabit signifie 1000000bits. Quant à l’octet, il se calcule en fonction de la puissance 2, soit 220. D’où un seul mégaoctet donne 1048576 octets. Il faut noter que les octets sont des estimations de la capacité de la mémoire et les bits sont des expressions de la vitesse.

Giga

Le giga est supérieur au méga et au kilo. Il s’agit d’un préfixe qui sert de multiplicateur pour trouver approximativement un millier de méga. Pour un novice, dans un seul giga, il faut compter 1000 mégas environs. Dans le secteur de l’informatique, pour plus de précision, le giga est la valeur de base à 109 ou de 230. Suivant cette logique, une donnée à copier ou à exploiter en giga pèse très lourd. C’est à ce moment que les experts de l’électronique et de la physique proposent des compressions pour en réduire la taille et opérer la sauvegarde ou l’exploitation aisément.

A lire également : Comment installer ipTV sur Smart TV toshiba ?

Téra

Sur le marché des ordinateurs, le téra est la valeur la plus recherchée par les acheteurs d’ordinateurs portables pour sa grande capacité de mémoire de stockage. C’est à juste titre puisqu’il est question de 1000 gigas en un seul téra. Exprimé en 1012 et en 240, ce préfixe multiplicateur favorise la quantification d’un grand nombre de données en informatique sans devoir recourir à des chiffres en milliers de gigas. Le téra représente pour le non initié 1000 milliards d’octets, soit 1000 gigaoctets. Si vous désirez par exemple ouvrir une bibliothèque en ligne, c’est la quantité d’espace de stockage qu’il vous faut.

Péta

Ayant pour symbole la lettre P, le péta est l’un des préfixes multiplicateurs les moins exploités dans le langage courant pour parler des valeurs de données. En réalité, cela est dû à la grande quantité de données à trouver en seul péta. Puisque cela ne peut se retrouver dans n’importe quel projet, ce sont alors les experts gérant des réseaux informatiques d’un pays ou d’un système planétaire qui l’exploitent. Il s’agit d’une valeur de 1015 et de 250. Le pétaoctet peut donc renfermer près d’un million de milliards d’octet.

à voir