Comment démonter votre embrayage ?

L’embrayage fait partie des systèmes mécaniques les plus importants d’un véhicule. C’est une pièce d’usure qu’il faut remplacer tous les 150 000 km. Seulement, démonter cet élément pour le changer par soi-même n’est pas une tâche banale. Heureusement, en suivant les étapes ci-après, vous pouvez y arriver.

S’assurer d’avoir débranché la batterie

Avant d’effectuer une quelconque manœuvre sur votre véhicule, il est impératif de vous assurer que vous avez arrêté le coupe-circuit ou débranché la batterie de votre véhicule. Ensuite, il faudrait dévisser le pommeau puis retirer délicatement le support en plastique du soufflet de vitesse.

Lire également : 6 aliments qui semblent sains mais qui ne le sont pas en réalité

Dévisser le circlip et la vis de vidange

Après avoir débranché la batterie, il faut dévisser différents éléments. Commencez par dévisser le circlip à l’aide d’une pince croisée puis posez-le sur un meuble près de vous. Dévissez les supports d’admission afin d’éviter leur détérioration lors de l’inclinaison des moteurs.

Un autre élément très important à dévisser est la vis de vidange. Une fois celle-ci dévissée, placez-la à l’écart dans un lieu sûr afin de ne pas la perdre. Vous devez pouvoir la retrouver à la fin du processus pour la replacer.

A lire en complément : Les meilleurs spots de plongée en Guadeloupe

Retirer l’arbre de transmission et débrancher les connectiques

Étant un élément capital du système d’embrayage, l’arbre de transmission doit être retiré avec minutie. Ainsi, dans le but de vous simplifier la tâche, vous pouvez utiliser un levier solide. La meilleure manière pour procéder à ce retrait consiste d’une part à bloquer l’arbre de transmission avec le levier et d’autre part à desserrer délicatement les écrous qui l’entourent.

Après cette étape, il faut débrancher les connectiques (capteurs de vitesse, de marche arrière et de point mort). Enfin, retirez le faisceau électrique pour vous faciliter la tâche. Posez tous les éléments retirés sur une table pour éviter tout risque de blessure.

Retirer la boîte de vitesse et son support arrière

Après le retrait de l’arbre de transmission, il faut retirer la boîte de vitesse et son support arrière. Cette étape est la plus importante de tout le processus. Commencez par retirer en l’inclinant, le support arrière de la boîte de vitesse.

À ce niveau, il est conseillé de solliciter l’aide d’une tierce personne. Une fois ce support arrière enlevé, retirez la boîte de vitesse en inclinant le moteur vers l’arrière à l’aide d’un cric. Faites très attention lors du retrait de la boîte de vitesse en évitant qu’elle cogne le tunnel ou le carter d’huile.

Enlever le kit d’embrayage

La dernière étape du démontage de l’embrayage consiste à enlever le kit d’embrayage. Ce dernier est composé du plateau de pression ou mécanisme d’embrayage, le disque d’embrayage et la butée d’embrayage. Pour enlever ce kit, il faut d’abord bloquer le volant moteur en utilisant un gros tournevis plat pour qu’il ne tourne pas. Ensuite, vous desserrez de manière progressive chacune des 9 vis de 12 servant à maintenir le plateau de pression. À ce moment, vous pouvez retirer le mécanisme d’embrayage en employant un tournevis plat pour faire levier. Enfin, vous enlevez le disque d’embrayage puis la butée d’embrayage. Une fois tout cela terminé, vous pouvez nettoyer les divers éléments de votre système d’embrayage ou remplacer la pièce si c’était votre projet.

à voir

black mercedes benz coupe parked beside brown building during daytime

Comparez les voitures par leur largeur

Le choix d’une voiture implique la prise en compte d’un nombre considérable de critères. L’un de ceux les plus étudiés par les acheteurs s’avèrent être ...