Comment calculer le remboursement anticipé d’un prêt immobilier ?

Le remboursement anticipé de prêt immobilier est un procédé qui permet le règlement du capital dû avant le terme initialement prévu du crédit. Ainsi, en fonction des termes du contrat, il permet à l’emprunteur de se décharger le plus rapidement possible de cette charge et de passer à autre chose. Et cela, sans attendre le terme officiel du prêt. Vous souhaitez effectuer un remboursement anticipé d’un prêt immobilier ? Vous ne savez pas comment s’y prendre ? Découvrez ici des réponses à vos inquiétudes.

Quel processus pour calculer le remboursement anticipé d’un prêt immobilier ?

Le remboursement anticipé d’un prêt immobilier varie en fonction de l’emprunteur. En effet, le remboursement anticipé d’un prêt immobilier peut être total ou partiel. La première possibilité consiste à régler en un seul versement le montant restant du prêt immobilier. Il est possible face à quatre situations. Primo, vous avez bénéficié d’une rentrée d’argent importante. Secondo, les taux d’intérêts ont baissé de manière significative et vous avez obtenu le rachat de votre prêt par un autre établissement bancaire. Tertio, vous avez revendu le bien pour lequel vous avez sollicité le crédit immobilier. Enfin, lorsqu’il s’agit d’un prêt relais contracté pour financer un achat en attendant la vente d’un autre bien.

Lire également : Trois compétences de votre notaire à Air en Provence

La seconde possibilité, quant à elle, consiste à injecter une somme importante ne couvrant pas la totalité du restant dû. Alors, il vous restera encore une partie du capital à rembourser. Dans ce cas, vous pourrez choisir de réduire le montant de vos mensualités ou le maintenir à sa valeur actuelle. Attention ! Dans certains cas, l’offre du prêt peut interdire les remboursements inférieurs ou égaux à 10 % du montant initial du prêt. Il faut alors bien relire votre contrat afin de vous assurer que vous disposez du montant minimum requis. Le remboursement anticipé de prêt immobilier implique certains frais. Ces derniers ne dépendent pas de la volonté de l’emprunteur.

Quel est le montant des frais d’un remboursement anticipé ?

Le remboursement d’un crédit par anticipation induit généralement le paiement de frais d’indemnité auprès du prêteur. Considéré comme des pénalités, le montant de ces frais est encadré par l’article L. 312.21 du code de la consommation et respecte plusieurs conditions. D’abord, l’indemnité ne peut excéder la valeur d’un semestre d’intérêt sur le capital remboursé au taux moyen du prêt. Aussi, elle ne peut pas dépasser 3 % du capital restant dû avant le remboursement. Par ailleurs, il est possible que vous soyez exonéré des frais de remboursement anticipé. Ces cas particuliers sont encadrés par la loi n°99-532 du 25 juin 1999.

Lire également : Comment emprunter pour un investissement locatif ?

On retrouve dans ce lot, les emprunteurs qui sont contraints de vendre leur logement pour des raisons professionnelles. Il peut s’agir du changement du lieu de travail ou de la cessation de l’activité professionnelle pour des raisons de licenciement, maladie, blessure, handicap. Vous ne devez pas aussi payer les frais de remboursement si vous décédez ou votre conjoint décède, si vous bénéficiez d’un prêt à taux zéro ou d’un prêt employé et enfin si vous avez souscrit un crédit immobilier à taux variable avec forte variation. Dans les autres cas, il est aussi possible de négocier une exonération.

Quels sont les avantages du remboursement anticipé d’un prêt immobilier ?

Bien entendu, le premier intérêt du remboursement anticipé est d’effacer votre dette. Il permet ainsi d’augmenter votre pouvoir d’achat et de rétablir votre capacité d’emprunt. Cependant, le principal avantage réside dans la réduction du coût final de votre prêt immobilier. Vous économisez alors sur deux tableaux. Premièrement au niveau des intérêts prélevés par la banque.

Ces derniers sont calculés à partir du capital restant dû pour chaque mensualité. Ils diminuent alors de la même manière que votre dette. Plus vite vous rembourserez la somme due, moins vous payez d’intérêts. Deuxièmement, au niveau de l’assurance emprunteur. Notez que les primes d’assurance sont intégrées à chaque paiement mensuel. Alors moins d’échéances veulent dire moins de primes. Face à ses avantages, il est mieux de procéder au remboursement anticipé au début du prêt.

à voir