Hucky

Le portail informatif utile

Comment emprunter pour un investissement locatif ?

Un investissement immobilier locatif consiste à acheter un logement immobilier pour le louer. Cet investissement vous permet de posséder un bien locatif en ayant recours à un prêt.  Cependant, il est important de savoir que lors d’un prêt on est généralement soumis à de nombreuses contraintes pas toujours agréables. Il faut alors savoir à quoi s’attendre et comment s’y prendre pour éviter de mauvaises surprises.

Les analyses avant d’emprunter pour un investissement locatif

L’investisseur doit effectuer quelque questionnement voire même quelque calcul avant de se lancer dans un prêt. Ce questionnement et calcul lui permettront en effet de garantir l’obtention de son crédit et aussi de lui faciliter la tâche. En partant de votre capacité d’endettement jusqu’au calcul du taux d’intérêt, l’investisseur ne doit pas se lancer à la légère.

A découvrir également : Avoir un prêt immobilier sans apport

Pour évaluer votre capacité d’endettement, partez de tous vos revenus nets avant impôts. De ces revenus, retranchez le montant des autres charges. Ensuite, incorporé à ces charges, votre loyer ou l’échéance du prêt de votre résidence principale s’il n’est pas encore remboursé. Ainsi, vous pourriez calculer avec ces montants votre capacité d’endettement. Par ailleurs, votre capacité d’endettement ne doit pas dépasser 35 % de vos revenus.

Que faut-il savoir sur l’emprunt pour investissement locatif ?

La durée de remboursement n’est pas à négliger. Elle est déterminée en fonction de votre capacité d’endettement. C’est-à-dire votre capacité d’épargne. La durée de remboursement dépendra beaucoup du crédit (amortissable, in fine, etc.). Pour un crédit amortissable, vous remboursez le capital et l’intérêt en même temps. Le remboursement de la dette est étalé dans le temps avec cette catégorie de crédit. 

A voir aussi : Comment vendre un bien immobilier ?

Cependant, avec le crédit in fine, vous remboursez les intérêts tous les mois. Le capital sera acquitté en une seule fois à la fin de l’opération. Vous avez également la possibilité d’adopter le prêt amortissable. Ce type de prêt vous permet de payer chaque mois, une partie du capital emprunté et aussi les intérêts du crédit immobilier. 

Vous avez également la possibilité d’avoir des prêts à taux variable ou à un taux fixe. Un taux variable n’a de sens que lorsque le coût du crédit est élevé. Avec le taux fixe, les mensualités sont fixes alors que le loyer peut augmenter.

 

Où souscrire le prêt pour votre investissement locatif ?

Pour avoir un prêt pour un investissement locatif, vous avez plusieurs possibilités. Les banques, les sociétés financières, les caisses de crédit municipal ou encore les institutions spécialisées. Les banques accordent volontiers un prêt pour un investissement locatif même sans apport personnel. Ils se concentrent sur votre capacité de remboursement. Une banque vous prêtera de l’argent si et seulement si votre capacité d’endettement ne dépasse pas 33 % de revenu.

Pour les différents établissements ci-dessus cités, votre revenu est une priorité. Votre santé ainsi que votre situation professionnelle sont au cœur de leur attention. Si vous êtes en surpoids, souffrez de diabète, vous aurez des difficultés à obtenir un prêt pour votre investissement locatif. Concernant votre situation professionnelle, vous aurez des difficultés à obtenir un crédit avec un CDD (contrat à durer déterminer), ou si vous êtes chef d’entreprise, ou encore autoentrepreneur.

 

 

 

 

Show Buttons
Hide Buttons