Les conditions pour s’inscrire à la conduite accompagnée

La conduite accompagnée est un moyen qui permet aux jeunes d’acquérir de l’expérience et une meilleure assurance au volant.

Elle permet ainsi de les responsabiliser face aux dangers de la route et de limiter les risques d’accident. Comme pour toutes les autres formations, cette méthode d’apprentissage exige un certain nombre de critères à l’inscription. Voici les différentes conditions qu’il faut remplir pour s’inscrire à la conduite anticipée.

A lire également : 105 cv combien de chevaux fiscaux ?

Avoir au moins 15 ans et disposer de l’ASSR 2

La conduite accompagnée est accessible en France dès 15 ans. Pour s’inscrire à la conduite accompagnée, il est indispensable pour les moins de 21 ans de disposer d’une assr 2, l’attestation scolaire de sécurité routière.

Ce diplôme permet de vérifier les connaissances du candidat sur les principaux risques liés aux usagers de la route. Il s’obtient à la suite d’une évaluation théorique avec des questions à choix multiples en séquences vidéo.

A lire également : Comment payer moins cher son assurance auto ?

Il faut aussi noter que cette attestation n’est pas accessible à tous. Si vous avez par exemple fait votre scolarité à l’étranger, vous ne pouvez pas l’obtenir.

Toutefois, cela ne signifie pas que vous êtes interdit pour la pratique de la conduite accompagnée. Dans ce cas pour vous inscrire, vous devez disposer d’une attestation de sécurité routière (ASR). Tout comme l’ASSR 2, cette certification s’obtient à la suite d’un examen théorique.

Réussir l’épreuve théorique générale (ETG)

Pour s’inscrire à un cours de conduite accompagnée, vous devez aussi réussir l’épreuve théorique générale (ETG). Il s’agit d’une étape indispensable et obligatoire.

Elle permet d’acquérir de solides bases théoriques sur le Code de la route. Les thématiques et problématiques liées à la sécurité routière comme la vitesse, l’alcool, les stupéfiants et autres sont aussi abordés.

Des sessions en salle et en présentiel avec un enseignant sont organisées plusieurs fois par semaine. C’est au terme de ces séances que vous pouvez passer le test de l’ETG.

Ce sont des cours axés sur les différentes thématiques susmentionnées qui vous préparent au mieux à la pratique. Il faut noter que les horaires tiennent compte de l’emploi du temps de l’élève qui vient aux leçons de conduite. Elles durent 1 h 30 environ avec une évaluation statique et dynamique en fin de séance.

Disposer d’une attestation de fin de formation initiale (AFFI)

Si vous souhaitez vous inscrire en conduite accompagnée, vous devez aussi disposer d’une attestation de fin de formation initiale (AFFI).

Ce critère d’éligibilité dépend de la condition précédente. En effet, pour obtenir l’AFFI, il faut que l’élève ait obtenu son Code de la Route (Épreuve Théorique Générale).

Il faudrait également que ce dernier ait pris au minimum 20 heures de cours de conduite avec son moniteur d’auto-école.

Si ce dernier estime au terme de ce délai que l’apprenant est prêt pour la conduite, il lui délivre l’AFFI. Si vous avez des difficultés à obtenir cette attestation, vous pouvez prendre contact avec le préfet de votre département.

Obtenir l’accord d’un représentant légal et celle d’une assurance auto

Il est également nécessaire d’obtenir l’accord d’un représentant légal pour s’inscrire à une conduite accompagnée. Pour rappel, les candidats éligibles à cet apprentissage sont des adolescents.

Il faut donc que l’un des parents ou un tuteur puisse donner son autorisation sur un papier signé. Sans cette pièce justificative, le dossier de l’apprenant est tout simplement rejeté.

Il faut aussi noter qu’il n’est pas permis de s’inscrire à une conduite accompagnée sans avoir prévenu au préalable son assureur.

Vous devez donc le signaler à votre compagnie. Vous demandez l’ajustement de votre contrat d’assurance auto en conséquence.

Pour le ou les vieux véhicules utilisé(s) par l’élève, il faut demander une extension de garantie spéciale jeune conducteur.

Vous devez faire la demande dès l’inscription en auto-école de votre enfant. Si l’assureur accepte, elle vous attribue un document qui atteste son accord.

Pour vous inscrire à un cours de conduite accompagnée, vous devez remplir les conditions susmentionnées.

à voir