Hucky

Le portail informatif utile

Comment répondre à une demande d’explications sur le travail ?

En présence d’infractions non graves de la réglementation de l’entreprise, l’employeur peut envoyer à l’employé une lettre de litige : comment répondre ?

A lire aussi : Comment remplir une demande d'ARTCH ?

Litige : qu’est-ce que c’est ?

Une lettre de rappel est un avertissement écrit utilisé par l’ employeur pour reprendre le travail d’un travailleur qui ne s’est pas comporté de façon adéquate sur le lieu de travail. Il n’est pas nécessaire de traiter des choses de comportement grave (si c’est le cas, passerait directement au licenciement pour raison valable) mais des infractions mineures, surtout si cela est prévu par la réglementation corporative. Vous avez perdu à Tizio, employé de l’entreprise Alfa, qui absente souvent et sans justification ou qui arrive sur le lieu de travail tard, ralentissant le temps des collègues dans l’exercice de leurs fonctions ou, encore, qui utilise l’ordinateur de la société pour un usage personnel. Il recevra certainement une lettre de contestation que, dans le cas d’une poursuite future, l’employeur pourra se servir de preuve d’avoir travaillé à la sauvegarde de la relation de travail avec l’employé reproché.

A voir aussi : Comment éditer un PDF avec Adobe Acrobat gratuitement ?

Litige : qu’est-ce qui est écrit ?

La lettre de rappel est envoyée par l’employeur au travailleur par courrier recommandé avec reçu de retour ou livré par les mains : à l’intérieur, généralement, le travailleur lira un avertissement dans lequel le travailleur lira Il est dit, en substance, que si elle ne change pas l’attitude, il peut subir de graves conséquences jusqu’à ce qu’il vient au licenciement, en cas de comportement récurrent. Bien sûr, il sera du soin de l’employeur d’indiquer dans la lettre la raison du rappel .

Donc, récapitulant, une lettre de rappel bien rédigée doit nécessairement Contient :

  1. l’ indication exacte d’un comportement illégal et contesté,
  2. la demande explicite de la corriger,
  3. les conséquences juridiques que l’employé rencontre s’il persiste dans l’erreur.

Litige : comment répondre ?

Le fait que le travailleur se voit recapiter une telle lettre ne signifie pas automatiquement qu’il est celui qui a tort : très souvent, la lettre est la manifestation d’un abus réel et approprié de pouvoir de la partie datoriale (voir, sur le sujet Mobbing : pour harcèlement responsable l’employeur et le chef de département). Que faut-il faire dans de tels cas ? Tout d’abord, la règle de base, est que sur le lieu de travail, surtout quand il s’agit de relations avec son patron, l’objectif principal est de préserver l’estime et le respect mutuels. Donc, il est inutile d’écrire une réponse avec des tons provocateurs et des contenus, avec pour effet de resserrer considérablement la situation.

La loi prévoit que tant en cas de comportement incorrect du salarié qu’en cas d’abus de pouvoir de la part de l’employeur, la lettre de litige doit être traitée par une lettre de défense dans les cinq jours, exigeant même l’intervention du syndicat et l’ aide d’un syndicat assistant. La réponse peut être faite à la fois par écrit et sous forme orale.

Plus précisément, le contenu de la réponse est concerné, le travailleur peut choisir entre deux alternatives :

  1. reconnaître une conduite incorrecte, ce qui rend l’employeur sesexcuses , mieux si elle est accompagnée d’une indication des raisons pour lesquelles un certain comportement ;
  2. ne reconnaissent pas l’inconduite ou, même, l’existence des faits qui lui sont imputés. Dans ce , vous devez être très précis en indiquant toutes les circonstances et les éléments en votre faveur (les accusations qui nous sont faites sont-elles vraies ? Ou sont-ils le résultat d’un malentendu ?) , en prenant soin, en même temps, d’éviter un langage nerveux et épave, afin de maintenir une bonne relation avec l’entreprise pour laquelle vous travaillez.

Comme vous pouvez le comprendre, il est bon, cependant, d’adopter un comportement poli, étant donné que le simple fait d’avoir reçu une lettre de rappel implique que l’employeur nous garde sous observation. Il est rappelé, en effet, que même si nous décidons de quitter le poste pour aller ailleurs, il peut arriver que la nouvelle entreprise demande à l’ancien employeur des références , raison qui devrait nous pousser seuls pour éviter les affrontements évitables.

Litige : Que peut-il se passer après la réponse ?

Après avoir reçu la réponse, l’employeur du travail peut choisir de procéder ou non à la mesure disciplinaire  : dans le premier cas, il doit enregistrer par écrit ses motifs, en précisant les raisons pour lesquelles considère que les défenses du travailleur ne méritent pas d’être acceptées et de communiquer une telle décision dans les 10 jours. Dans le second cas, il peut décider d’accepter les justifications de l’employé et de continuer dans la relation de travail standard, sans la nécessité de toute communication écrite : simplement, la question est devra considérer résolu après le dixième jour de l’entretien de clarification (ou la réception de la réponse lettre).

Litige : Que se passe-t-il si l’employé décide de ne pas répéter ?

Il est entendu que l’employé n’est absolument pas tenu de répondre à une lettre de rappel. Facile à deviner, cependant, que, en restant en silence et ne fournissant aucun clin d’œil de commentaires, vous acceptez implicitement les appels et toutes les conséquences qui pourraient en résulter.

Litige : lettre de réponse par télécopieur

LETTRE RECOMMADÉE A.R.

Objet : Réponse à la lettre de rappel

Chère…

, Je souhaite répondre par la présente à la lettre du… reçue par moi le jour où je suis contestée…

Je voudrais souligner… (expliquer le comportement contesté)

( Si vous admettez des défauts)

Je vous demande de m’excuser d’avoir agi à l’encontre de mes devoirs et je m’engage à prévenir des situations de ce genre à l’avenir.

( Si vous n’admettez pas les défauts)

J’ espère que vous comprendrez mes raisons et je m’efforcerai d’éviter que ce genre de malentendus ne se reproduise à l’avenir.

Sincèrement

Placez edata

Signature

Show Buttons
Hide Buttons